Le Consortium d’études transglobales relie des chercheur-e-s, artistes, écrivain-e-s à travers les frontières géographiques, et les frontières disciplinaires à l’intérieur d’un projet recherche en 2017-2020 autour des transformations et des enjeux épistémologiques et politiques de la condition locale/globale en contexte. Cette condition montre que les formes de reliance et d’organisation sociales, politiques, économiques, etc., ne suivent plus seulement la logique des cadres nationaux et internationaux, mais aussi des échelles locales/globales, transnationales et translocales qui restent à explorer.
Il confronte un corpus élargi des sciences humaines et sociales vers les études politiques et les Art & Média dans un contexte d’échange international.

Le projet accueille la production des pensées critiques de l’histoire contemporaine de la globalisation dans ses dimensions politiques, sociales, économiques, etc. et situées ; et les approches exploratoires des nouvelles formes de praxis et d’agir politiques, les théories émergentes du postnational, les conflits et les mouvements des dernières décennies, les généalogies de la violence et les langages de la mémoire, les politiques des savoirs et de la traduction.
Ses contextes et terrains de recherche sont ceux des chercheur-e-s engagé-e-s dans le projet et à leurs croisements, en différentes régions du monde, selon la vocation d’Université-Monde de l’Université Paris 8 Saint-Denis.

Il s’appuie sur des méthodologies de recherche de l’inter et de la transdisciplinarité dans les domaines des sciences humaines et sociales, des sciences de l’éducation, et des Art & Média. L’inventivité des pratiques de recherche, dans leurs connectivités potentielles et acquises, est mobilisée dans le sens d’une ouverture des processus de la recherche, dans et hors l’université.
Il vise à développer des relations avec les organismes de recherche et de formation dans le but de soutenir les échanges ; d’intégrer la recherche dans les programmes de formation ou la formation par la recherche ; et de promouvoir des actions de mobilité.

Comité de pilotage : Béatrice Rettig (LLCP-Paris 8 / Inter-zones), Naji El Khatib (Institut des Humanités MEDFIL), Valentin Schaepelynck (EXPERICE-Paris 8), Sonia Dayan-Herzbrun (Paris 7 / Institut des Humanités MEDFIL), Marina Nebbiolo di Castri (Institut des Humanités MEDFIL), Amir Kianpour (LLCP-Paris 8 / Thesis 11), Mansur Tayfuri (LLCP-Paris 8 / Centre Sorhawardi d’étude des Mythes et des Religions), Engin Sustam (EXPERICE-Paris 8).

Conseil scientifique : Paola Bacchetta (Université de Berkeley), Rabab Ibrahim Abdulahdi (Université d’État de San-Francisco), Silvana Rabinovitch (IIFL-UNAM / LLCP-Paris 8), Morad Farhadpour (Institut Porsesh / Thesis 11), Somayeh Rostampour (GTM-Paris 8), Hassan Koç (Académie des Sciences sociales de Mésopotamie), Suhaib Nadir Amin (Centre Sorhawardi d’étude des Mythes et des Religions / Université de Souleymanieh), Éléonore Mezra (Laboratoire De-Colonizer / CNRS), Eitan Bronstein Aparicio (Laboratoire De-Colonizer).

Membres fondateurs :
Institut des Humanités MEDFIL
Laboratoire des Logiques Contemporaines de la Philosophie LLCP-Paris 8
Centre de Recherche Interuniversitaire Expérience Ressources Culturelles Éducation EXPERICE-Paris 8
Centre Sohrawardi d’étude des Mythes et des Religions
INTER-ZONES Art & Politique

Contact : infotransglobal-studies.org
Site Internet : http://transglobal-studies.org
Réseaux sociaux : http://facebook.com/transglobalstudies